Bannière ACT

Qu’est-ce que le chamanisme ?

La vision ancestrale systémique qui sous-entend la vie

Le terme de chamanisme regroupe les différentes manières qu’avaient les peuples d’être en lien et de communiquer avec la nature et le monde qui les entourait. C’est l’art d’être relié à la vie dans toutes ses dimensions visibles et invisibles.
Il est présent chez tous les peuples premiers et les cultures traditionnelles, c’est une nécessité pour leur survie : pour se protéger, se nourrir, savoir où trouver le gibier, quand semer, récolter ; mais aussi pour se soigner et maintenir l’harmonie au sein du groupe et avec leur environnement. 

Dans la vision chamanique, c’est l’Esprit qui anime le tout, il y a une intelligence créatrice du monde. De cette source universelle émergent des champs vibratoires pouvant ensuite se matérialiser en une entité spécifique: les fleurs, l’eau, un pays, etc. Plus on honore, on donne attention à un Esprit, plus on lui donne forme et vie.
L’homme cherchait à maintenir des liens respectueux avec les esprits de la Nature pour bénéficier de ses dons. C’est pourquoi il y avait des cérémonies ou rituels pour honorer les sources, les récoltes, la chasse, une guérison, un passage important dans la vie d’un des leurs ou de la tribu …Plus tard, cette communication avec la dimension invisible de la Nature s’est également développée comme moyen de divination, de guérison, pour comprendre l’âme humaine et sonder les mystères de l’univers.

Cérémonie pour l'esprit d'une Source tarie, qui a coulé à nouveau quelques jours après.

Les hommes ou femmes-médecine étaient nommés « Shaman » ou « Chaman » (terme originaire de Sibérie) : « l’homme ou la femme qui sait ». Ils assument la fonction d’intermédiaires pour entrer en connexion avec les esprits, l'intelligence de l’univers, reliant les différents mondes et systèmes visibles et invisibles, pour rapporter des réponses à des questions pour mieux vivre au quotidien, donner des soins ou insuffler des ressources pour les personnes et pour guider la tribu …Ils sont censés être au service de la Nature, des hommes et de la communauté et non dans une recherche de pouvoir personnel.

Les chamans utilisent entre autres l'écoute de la nature et le Voyage Chamanique pour entrer en communication avec la toile du Vivant en état de conscience élargi. Il y a plusieurs manières d’accéder à cet état modifié de conscience, mais une large majorité de chamans s’appuient sur le son et le rythme du tambour. Il est offert à chacun, sans être chaman, d’accéder (avec un peu de pratique) à la méthode du Voyage Chamanique et de se connecter au monde des esprits. C'est une capacité naturelle de reliance qui est utilisée aussi pour les soins chamaniques.

Vision chamanique dans le monde d'aujourd'hui

Chez les peuples premiers, l'on comprend que l'être humain ne peut se développer que grâce à sa collaboration et l’échange avec son environnement et la nature, et s'il y prend sa juste place. C’est ainsi qu’il pourra exprimer sa véritable nature. Cette vision tient compte de tous les systèmes impliqués : l’individu, sa nature unique avec ses potentiels, sa famille, son environnement, sa culture, son rôle dans la société.

La vision chamanique de fond apprend à se relier au vivant dans son propre environnement, pour mieux vivre au quotidien dans notre culture ; ce n’est pas copier des rituels d’ailleurs et d’une autre époque, en niant nos racines ! Ce n’est pas une religion,  mais simplement une façon de vivre en lien avec l’intelligence de la nature autour de soi, et c’est ce qui a permis la survie et l’évolution de l’humain sur terre.

Dans notre société, l'être humain s'est beaucoup individualisé et il est principalement identifié à son système personnel et familial proche. Ceci crée un terrain restreint qui favorise le sentiment de perte de lien et de sens, les crises identitaires et professionnelles que l'on rencontre beaucoup actuellement.

Or, dans la vision chamanique interreliée, tout a une place et un rôle à jouer, comme tout ce qui pousse dans un  jardin en fait partie. Et l’être humain fait partie de ce jardin, il a même un rôle particulier, car il peut contribuer à la vie et à l’harmonie de ce jardin.

Le chamanisme, approche systémique de la maladie

Dans la vision chamanique, je fais partie d'une Famille plus grande : la vie passe à travers moi par mes Ancêtres, mais me nourrit aussi par la Grand-Mère Terre, la Nature là où je vis , et par le lien à mon âme. La vie passe et s'exprime aussi dans ma contribution et place dans la nature et le collectif. Tout est naturellement relié et il existe une juste place pour tous et tout. Sans m’appuyer sur ces liens naturels à la vie, je perds une partie des fondations pour être pleinement moi vivant.

humain relié ok
Homme relié à la toile du Vivant

Depuis cette vision, tout ce qui n'est pas intégré en conscience revient au travers de symptômes dans notre vie, notre corps ou notre travail. Toute dysharmonie peut être un signe  de perte de lien avec l'intelligence du Vivant, de l'oubli d'un principe naturel... cela peut être la coupure d'avec notre âme, notre terre, nos talents...ou un déséquilibre de l'environnement qui s’exprime. Par exemple quelqu’un peut être malade et montrer un dysfonctionnement pour la tribu ; tout comme un enfant peut par sa maladie et son comportement montrer un trouble dans la famille ou dans la société dans laquelle il vit. C’est pourquoi souvent la tribu entière se mobilise alors autour des malades lors des cérémonie

humain coupé du vivant
Homme dissocié de la toile du Vivant

Pour soigner notre corps, nos relations, notre vie, il ne suffit pas de travailler sur notre héritage, notre famille et notre expérience humaine ; il faut réparer les liens avec ce qui est oublié ou ce qui a besoin d’être réintégré, ou appris.. Car c’est la dissociation d’avec les principes fondateurs de la vie elle-même qui génère le terrain de nombreux troubles dans notre culture.

Citation d'un chaman de notre temps

« Un être humain est une partie du tout que nous appelons univers, une partie limitée par l’espace et le temps. Il s’expérimente comme séparé du reste - une sorte d’illusion d’optique de sa conscience, une forme de prison.

Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion pour embrasser, dans leur beauté, toutes les créatures vivantes et l’ensemble de la nature » 

Albert Einstein

La vision chamanique rejoint la physique quantique

La vision chamanique œuvre avec l'Intelligence qui sous-tend la vie. Dans la vision chamanique de la vie,  cette intelligence invisible qui infuse tout le Vivant est appelée l'Esprit. La physique quantique l’appelle l’intelligence de l’univers. Cette conscience intelligente se différencie à travers tout ce qui vit, tout comme la lumière se diffracte dans les couleurs de l’arc-en-ciel. C’est ce qui informe et donne forme à la matière. Il peut prendre différents aspects : l'esprit des Plantes, de la Montagne, de la Famille, de l'Entreprise... L’esprit d’une espèce, par exemple, est ce qu’en langage moderne nous nommerions la source  d’intelligence créatrice de cette espèce ou de son champ morphogénétique*.

*D’après le biologiste Rupert Sheldrake, chaque type de système naturel possède son propre champ morphogénétique ; c’est un champ d’énergie qui donne forme à tout ce qui existe : les différents types d'atomes, de cristaux, d'organismes vivants, de sociétés, de modes de pensée ont chacun leur propre champ. C’est un champ sensible qui interagit avec l’environnement et évolue avec lui. Ces champs sont déterminants dans le comportement des êtres vivants qui héritent d’habitudes et d’informations de l’espèce par « résonance morphique ».

Les Esprits sont l’essence invisible de la Nature, avec laquelle on peut communiquer en état de conscience chamanique. C'est en dialoguant avec l'esprit des Plantes que l'on peut recevoir son enseignement et ses qualités. Ceci explique la connaissance des vertus médicinales des plantes qu'avaient les peuples premiers, alors que certains scientifiques aujourd'hui ne comprennent pas comment ils ont su élaborer des recettes complexes pour en extraire les principes actifs.

On pourrait comparer l’Esprit d’un arbre à un champ vibratoire souche qui porte toutes les qualités énergétiques de l’arbre, non cristallisées dans la matière. Les Esprits sont considérés comme des entités avec une identité propre, comme nous ; c’est pourquoi on écrit leur nom avec une majuscule.

Par exemple, c’est à l’Esprit des Plantes que l’on fait appel en homéopathie ou dans les élixirs floraux de Bach. Dans ce cas, ce ne sont pas les substances physiques des plantes qui sont utilisées pour soigner, mais leurs qualités énergétiques qui sont transmises à la personne pour lui apporter une information ou activer une ressource.

Les lieux de Nature, les maisons, les entreprises ont aussi leur propre  Esprit, qui  alimente leur énergie spécifique et porte  leurs qualités et mémoires. Mais il existe aussi d’autres types d’Esprits ou de champs vibratoires : l’Esprit de la Joie, l’Esprit de la Stabilité, de la Détermination, du Cœur…Dans ce vocabulaire chamanique, les Esprits ne sont pas des « fantômes », mais les qualités naturelles présentes dans la Nature et l’Univers auxquelles nous faisons appel.

La Nature nourrit l’humain, le soutient et, quand il est à son écoute, lui enseigne comment grandir et révéler ses talents. En retour, l’humain doit nourrir ce lien avec la Nature dans sa dimension visible mais aussi dans sa dimension invisible, car c'est cette dimension essentielle qui relie tout à la vie. L’humain a aussi sa part invisible, son âme, et il est important qu’il garde le lien avec elle pour être en cohérence avec sa nature, pouvoir suivre son élan naturel, assumer son propre chemin. Sans lien avec cette dimension de lui même, il ne peut pas être en bonne santé. On parle de perte d'âme lorsqu'il est coupé de cette dimension de lui même; cela se traduit alors par des troubles importants comme la dépression, les addictions, et les maladies auto-immunes.

Le soin chamanique

Dans le soin chamanique, l'humain est considéré dans tous ses liens : à sa terre, sa place, à sa lignée, son passé, à son âme et la possibilité d'expression de ses talents, etc. Cette façon de regarder l'ensemble s'applique aussi pour le soin d'une situation.

regard systemique couleur

Toute dysharmonie peut être le signe de l'oubli d'une part importante de soi, d'un système, d'un principe vital, ou c'est un potentiel, une nouvelle ressource ou niveau de conscience qui veulent être intégrés pour suivre le développement naturel et aller dans le sens de l'évolution. Les liens oubliés à la vie, à l'âme, à l'invisible génèrent les maladies. 

Les pratiques et soins chamaniques impliquent de mobiliser notre conscience pour activer les esprits -ressources manquants pour soigner les liens oubliés.

C'est un choix que d'élargir notre vision, de nous autoriser à retrouver notre pouvoir naturel pour collaborer à la vie en nous et autour de nous.

En résumé

  • S’il y a dysharmonie (par ex : un déficit des défenses immunitaires), c’est un signe de perte de lien avec une ressource ou de l’oubli d’une part de soi, l’exclusion d’un élément important, ou d’un autre système. Les symptômes sont «intelligents », ils parlent d’un ensemble. Pour les soigner, on pose la question : qu’est ce qui manque ou a été oublié ?
  • L’univers est intelligent : la ressource nécessaire existe et veut naturellement être intégrée pour aller dans le sens de l’évolution globale.
  • L’être humain, et tous les autres systèmes , y compris les champs invisibles, veulent naturellement évoluer, échanger entre eux pour révéler leur potentiel.
  • On peut faire appel à ces ressources, à ce flux d’intelligence. Pour cela, il faut contacter le niveau quantique d’observateur, un état élargi de conscience, pour activer et collaborer consciemment avec ces champs-esprits du vivant.

Depuis cette approche, la guérison peut être définie comme étant la réunion et la co-évolution intelligente de champs complémentaires.

Vidéo : Approche chamanique de la thérapie
En cliquant, cette vidéo est chargée depuis les serveurs de YouTube. Voir la Politique de confidentialité.

L'Approche Chamanique de la Thérapie

Découvrir le livre